26e Festival International du Film Francophone Tübingen | Stuttgart

französisch

C’est dans une atmosphère festive animée accompagnée de discussions pleines d’ambition et d’un cinéma qui montre dans une nouvelle direction que le public francophile et passionné de Tübingen et Stuttgart s’est rué vers le monde du film ; le 26ème Festival international du Film Francophone a fait honneur au jeune Cinéma francophone de la France à l’Afrique, en passant par le Québec bis. La directrice du festival Andrea Wenzek : « Cette année nous avons obtenu beaucoup de reconnaissance de la part des professionnels pour le haut niveau de notre sélection. Un des moments forts pour moi fut, bien sûr, la rencontre avec notre célèbre invitée Sandrine Bonnaire. »

Au milieu de ce froid mois de novembre, une pluie tiède de prix c’est abattue sur les réalisateurs lors de la soirée de clôture. En tout, plus de 33.000 euros. Cette année aussi des cinéastes repartent avec plusieurs prix. Le documentaire bouleversant sur les essais nucléaires français en Algérie « Gerboise bleue“ de Djamel Ouahab est récompensé à trois reprises. Le saisissant roadmovie algérien « Inland » de Tariq Teguia est le lauréat de deux Prix, de même que l’histoire du jeune Irakien Bilal qui essaye de traverser la Manche à la nage dans « Welcome » de Philippe Lioret.

Prix du Festival de Tübingen

Le choix des membres du Jury International Jahman Oladejo Anikulapo, Jens Börner et Nicolas Feodoroff était univoque : « Inland » (France/Algerie 2008) de Tariq Teguia se voit attribué le 2ème Prix du Festival de Tübingen doté de 5.000 Euro financé par le mécène du cinéma Volker Lamm.

Commentaire : « Avec une remarquable logique formelle associée à un cadrage et un montage précis, ce film pose des questions sociales et politiques, sans jamais être illustratif. Il nous permet de nous plonger dans ses impressions d’un monde étranger qui étonnent toujours de nouveau, dans la réalité politique d’un vaste pays, sans l’Algérie contemporaine avec toutes ses tentions, des contradictions et ses utopies. »

Prix de la fédération des critiques de films allemands

Les membres du Jury de la critique Frank Arnold, Gregor Ries et Harald Witz se sont, eux aussi, prononcé pour „Inland“ (France/Algerie 2008). Ils décernent le Prix de la fédération des critiques de films allemands au meilleur film débutant. Ce prix est doté, pour la première fois, de 1.000 Euro offert par l’exploitant de cinéma de la Arthaus Filmtheater Stuttgart GmbH Peter Erasmus.

Commentaire : « Parmi les films en compétition cette année, ce sont surtout ceux qui ont pour thème et lieu le Maghreb qui ont su nous enthousiasmer : le long-métrage ADIEU GARY aussi bien que le film documentaire GERBOISE BLEUE. Toutefois, le film qui excelle est INLAND.

Le deuxième long-métrage du réalisateur Tariq Tegua est centré sur un jeune géomètre. L’inventoriage qu’il fait de la région est élargie par le film pour devenir un arpentage de la société algérienne. Lorsque le protagoniste rencontre une jeune réfugiée Noire il cesse d’être un simple observateur et par une action désintéressée il se change en un acteur responsable. C’est entre des débats politico-philosophique conséquence et des actions délibérées, entre modernité urbaine et paysage archaïque, entre fidélité à l’autorité et initiative que s’opère ce changement. La structure narrative elliptique aussi bien que la sobriété dans la manière de voir les choses défient le spectateur de mettre en relation les coupures et ellipses narratives avec ses expériences personnelles. Le réalisateur réussit ainsi à extraire du Maghreb qui nous est étranger une moralité universelle. »

Prix OFAJ-TV5Monde

Le 4ème Prix OFAJ-TV5Monde est emporté par „Gerboise bleue“ (France 2009) de Djamel Ouahab. Les cinq jeunes cinéphiles venus de france, du Québec et d’Allemagne décernent un prix pour l’aide à la distribution en Allemagne doté de 2.000 Euro.

Commentaire : « Filmé dans l’urgence, Gerboise Bleue, unit le singulier à l’universel. À partir d’un sujet qui semble circonscrit à la France (les essais de la bombe atomique en Algérie), il interroge dans un geste à la fois éthique et politique, nos sociétés modernes.

En apportant reconnaissance et dignité à ces victimes, le film nous montre aussi que le cinéma peut, en tant que témoignage, avoir une influence dans l’histoire et contribue au devoir de mémoire.

Nous, qui faisons partie de la jeune génération, pensons nécessaire d’encourager un film qui éveille notre attention et renvoie à un principe de responsabilité. »

Prix du Public de Tübingen

Das Le public de Tübingen s’est également prononcé pour « Gerboise bleue » (France2009) de Djamel Ouahab. Le 18ème Prix du public de Tübingenest doté de 2.500 Euro et est financé par Volker Lamm des « Vereinigten Llichtspielen ».

Prix du public de la capitale du Land Stuttgart

Le 3ème Prix du public de la capitale du Land Stuttgart est lui aussi décerné à « Gerboise bleue » (France2009) de Djamel Ouahab. La ville a également doté ce prix de 2.500 Euros.

Prix du Court-métrage

Le Jury International décerne le 4ème Prix du Court-métrage à „C’est gratuit pour les filles“ (France 2009) de Marie Amachoukeli et Claire Burger ; une observation intensive de deux jeune filles qui rêve d’être indépendantes.

Commentaire : «  Pour une peinture généreuse mais exempte de naïveté de la jeunesse : ses désirs, sa cruauté et ses espoirs aussi, à l´énergie transmise par la mise en scène, la justesse des dialogues et servie par de jeunes acteurs remarquables.

Pour un film sans fioritures ni misérabilisme, hors de tout sentimentalisme ou d´une quelconque condescendance, le jury international décerne le prix 2009 du court métrage à « C´est gratuit pour les filles » de Marie Amachoukeli et Claire Burger. »

Prix du Jury-Junior

Le Jury-Junior du Keppler-Gymnasium à Tübingen conseille au jeunes amateurs de cinéma le captivant drame de réfugiés « Welcome » (France 2009) de Philippe Lioret.

Justification : « Un thème de politique actuelle délicat est présenté à travers l’histoire d’un réfugié qui a notre âge. Le film montre comment avec l’amour, aussi bien qu’avec une volonté forte on peut surmonter des barrières géographiques, culturelles et sociales.

Malgré l’échec du personnage principal un message d’espoir et un appel à agir contre les inégalités de notre société actuelle apparaissent clairement. Nous recommandons à tous les jeunes de voir « Welcome » et de laisser l’incroyable histoire de ce jeune homme leur ouvrir les yeux. »

Prix d’aide à la distribution

Le 11ème Prix d’aide à la distribution financé par Unifrance et le MFG Filmförderung Baden-Württemberg est, lui aussi, remis à « Welcome“ » (France 2009) de Philippe Lioret. Le jury composé de Claudine Sulyok, Magret Köhler et Michael Spiegel décerne le prix d’aide à la distribution Arsenal Filmverleih doté de 20.000 Euro à la sortie dans les salles allemandes de « Welcome » le 4 février.

Commentaire : WELCOME associe le thème politique de la migration avec des valeurs existentielles telles que l’amitié et l’amour sous toutes leurs différentes facettes. Ce drame profondément émouvant séduit par des personnages dépeints avec exactitude, beaucoup de sens pour le réalisme et beaucoup d’émotions. Dans une histoire universelle sans peinture en noir et blanc, Philippe Loiret décrit des individus dans des situations exceptionnelles qui se battent contre des présumés revers de fortune. Une excellente plaidoirie pour l’humanité.