30 années de Festival International de Film Français Tübingen | Stuttgart !

deutsch

C’est toute une semaine de Festival qui se tient maintenant derrière nous, avec un public exceptionnel, un choix de films exigeant et subtil, un programme de manifestations fabuleuses, des invités passionnés et passionnants, un travail immense et un plaisir encore plus grand. Merci beaucoup à tous ceux qui ont rendu possible cette fête d’anniversaire.

Et voilà : les prix et les gagnants de la 30e édition du Festival :

Compétition internationale : Grand Prix du long métrage

5000 euros, offerts par Volker Lamm, le mécène de Tübingen

„Au bord du monde“ – Claus Drexel

Le mot du jury (Lars Blumers, Francine Brücher, Anna Juliana Jaenner) :

„Nous admirons le courage de Claus Drexel, qui donne une voix aux SDF de Paris, ignorés de tous. La beauté des prises de vue en contraste avec les destins personnels donne au seul film documentaire de cette sélection une dimension cinéma.“

Le Prix de la critique

1000 euros, offerts par la capitale du land Bade-Wurtemberg, Stuttgart

„La Bataille de Solférino“ – Justine Triet

Le mot du jury : (Rainer Gansera, Thierry Méranger, Benoît Basirico) :

„Nous sommes heureux et honorés d’avoir fait partie du jury critique de ce 30e Festival de Tübingen. Nous avons apprécié tout particulièrement l’accueil, autour de Christopher, de l’équipe du festival, la ville de Tübingen et sa gastronomie, le choix des films dont la diversité représente bien à mes yeux la richesse du cinéma francophone. Nus avons donc choisi de distinguer un film qui a su faire preuve d’audace et de provocation dans sa manière de mêler une aventure intime à un événement d’actualité. Un film dont les comédiens ont su incarner avec vivacité les égarements du coeur et de l’esprit à travers les conflits d’une famille dont les déchirements rencontrent les ressorts de la comédie traditionnelle. Pour toutes ces raisons, nous avons choisi de récompenser : La Bataille de Solférino de Justine Triet.

Le Prix du public de Tübingen

2500 euros, offerts par Volker Lamm

„Le Passé“ – Asghar Farhadi

Le Prix du public TV5Monde

500 euros, offerts par TV5Monde

La somme revient à la société de distribution allemande qui portera le film dans les salles de cinéma allemandes. Avec ce prix, TV5Monde soutient la distribution du film en Allemagne et sa promotion dans les salles allemandes.

„Les Garçons et Guillaume, à table“ – Guillaume Gallienne

Le Prix SACEM pour la meilleure musique originale de film

1500 euros, offerts par la Société des auteurs, compositeurs et éditeurs de musique

„La Chair de ma chair“ – Denis Dercourt

Le mot du jury (Emmanuel d’Orlando, Patrice Mestral et Pascal Le Pennec) : Le Prix SACEM est décerné à Jérôme Lemonnier pour „La Chair de ma chair“. La sobriété, la retenue et la richesse harmonique de l’écriture génèrent une émotion immédiate. L’inquiétude naît de la répétition chimique des thèmes et de la douceur musicale opposées à la violence du sujet. La musique accompagne et complète idéalement l’image et résonne dans l’inconscient. Toutes ces qualités ont emporté notre adhésion unanime.

Compétition française

20 000 euros, offerts par Unifrance et la MFG de Bade-Wurtemberg

La somme revient à la société de distribution allemande qui portera le film gagnant du Prix du public de Tübingen dans les salles de cinéma allemandes.

„Le Passé“ – Asghar Farhadi

Compétition du grand métrage

1000 euros, offerts par la Kreissparkasse de Tübingen

Le jury international (Lars Blumers, Francine Brücher, Anna Juliana Jaenner) récompense le court métrage le plus innovant.

„Vikingar“ – Magali Magistry

Le mot du jury : „Vikingar nous a convaincu par sa dramaturgie intelligente. Le fil surprend et nous émeut: Il développe avec beaucoup d’humour l’évolution de l’humanité depuis l’époque des Vikings jusqu’à nos jours.“

Prix de la Jeunesse de Tübingen

1000 euros, offerts par Volker Lamm

„Queen of Montreuil“ – Solveig Anspach

Le mot du jury : „Nous remettons notre prix à Solveig Anspach pour son film „Queen of Montreuil“. Le mélange équilibré d’humour et de sérieux, les personnalités extravagantes et représentées avec sympathie ainsi que l’histoire positive font de ce film un véritable „Feel-Good-Movie“. En outre, nous avons été impressionnés par la capacité de la réalisatrice à rendre plus légère, par un humour sensible, une situation très triste.“

Le Prix de la jeunesse de Stuttgart

1000 euros, offerts par la ville de Stuttgart

„La Religieuse“ – Guillaume Nicloux

Le mot du jury : „ Nous avons choisi de récompenser ce film car la prestation exceptionnelle des actrices, et particulièrement de Pauline Etienne, nous a beaucoup impressionnés. Elles ont pu s’identifier au personnage de Suzanne bien que cela soit une adaptation cinématographique d’un roman historique. „Qu’aurions-nous fait à sa place ?“ est une question que se sont posée les membres du jury, âgés du même âge que Suzanne. Ils ont trouvé le film passionnant et émouvant, les lieux de tournage, les costumes, la musique et les couleurs authentiques, la narration et la structure du film compréhensibles et pertinents. Ce qu’ils retiennent du film : „On ne doit pas se laisser opprimer et écouter son coeur !“

Le nombre de spectateurs peut maintenant être consulté. Toutes les salles n’ont pas encore été recensées, mais nous pouvons déjà évaluer le nombre de spectateurs à plus de 12500, ce que les salles combles laissaient supposer. Un record !

Nous nous réjouissons maintenant de la soirée de clôture !